Le pasteur Joseph Miall a rencontré le Seigneur Jésus le 2 juillet 1988 alors qu’il était dans une période de révolte contre Dieu et la religion chrétienne telle qu’il la voyait s’exprimer autour de lui. Il venait d’obtenir sa licence de lettres modernes et achevait le cours de sa vingtième année.
cette époque de sa vie, il était pris dans un tourbillon philosophique où se mélangeaient épicurisme, existentialisme, absurde et athéisme avec son cocktail de dérives morales.Après avoir résisté pendant des mois à une invitation récurrente, il se rend à une rencontre d’étudiants chrétiens. Après celle-ci, ses convictions antichrétiennes commencent à vaciller et quelques jours après, il expérimente à la fois la conviction de péché, la certitude de sa perdition et simultanément le témoignage lumineux du salut en Jésus. Dans ces nouvelles dispositions de coeur, il se fait baptiser d’eau par immersion le 13 novembre 1988 et reçoit le baptême du Saint-Esprit six mois plus tard.Il poursuit ses études à l’université de Yaoundé au Cameroun. Il y enseigne entre 1990 et 1991. Il obtient une bourse d’études pour la France dans le but de parachever la thèse de doctorat qu’il envisage. Il arrive à l’université de Paris-Sorbonne et s’investit dans l’église de Paris « Vie nouvelle » pendant quelques années. C’est en achevant sa thèse de littérature comparée que l’appel de Dieu retentit avec plus d’insistance dans son coeur. Après une période d’hésitation et de prière, il décide de se rendre à l’Institut de Théologie Biblique (I.T.B.) des A.D.D. avec le soutien de son pasteur et de son église locale. Il y suit l’ensemble de la scolarité et soutient entre temps sa thèse en février 1996.C’est à l’I.T.B. qu’il rencontre son épouse. Ensemble, ils servent Dieu depuis 1997. Après avoir été successivement à Angoulême, Bordeaux et Bayonne, ils sont établis à Angoulême depuis septembre 2014. Ils sont parents de quatre enfants.