PENSEE DU MOIS

PENSEES DU MOIS

« Il me fait reposer dans de verts pâturages »

Psaume 23/2

Rien ne peut inspirer plus de confiance à la brebis que de savoir que le « Bon Berger » (Jésus-Christ) dirige sa vie en se tenant toujours à ses côtés pour son épanouissement.

Le besoin de repos chez la brebis est satisfait pleinement par sa communion avec le « Bon Berger ».

Certains facteurs essaient de troubler le repos de la brebis: la présence des mouches et des parasites, les tensions avec ses congénères, la crainte des dangers inconnus ou réels aux alentours. Or, une brebis sans repos, agitée et pertubée se développe mal. La question posée par la « bien-aimée » dans le Cantique des Cantiques est d’une grande importance:

« Dis-moi, ô toi que mon coeur aime, où tu fais paître tes brebis, où tu les fais reposer à midi ».

Le Seigneur Jésus promet le vrai repos à toute brebis qui vient à Lui et reçoit ses instructions (Matthieu 11/28-30). C’est Lui qui conduit ses brebis dans les verts pâturages. Les petites irritations, les petites frustrations et autres expériences négatives sont autant de parasites dont il convient de se débarrasser. Ici la vie de prière entretenue, la méditation de la Parole de Dieu, le pardon des offenses et la communion fraternelle sincère offriront à l’âme une protection contre la brûlure du soleil. C’est dans ce climat et sous le regard du « Bon Berger » qu’est le lieu du repos et du renouvellement des forces.

Que chacun reçoive le repos nécessaire selon ses besoins et qu’il continue sa marche en comptant sur le Seigneur.

Pasteur Joseph MIALL